Le gène bleu russe (syrien)

De nouvelles mutations émergent régulièrement chez les hamsters, et sont travaillées par des éleveurs consciencieux.
Voici un extrait d'un digimag de l'A.F.A.R. qui date de décembre 2013 et qui décrit le travail en amont effectué pour stabiliser et développer le gène bleu russe.
Depuis trois ans, pas mal de progrès ont été faits, et on fera un article complet sur le site dès que possible.
Par facilité, nous vous joignons l'article en PDF. Pour le visionner et/ou le télécharger, cliquez ici.