La cohabitation chez le hamster de Campbell

A l'état sauvage

Dans la nature, les hamsters de campbells vivent en petits groupes familiaux. Une hiérarchie est formée. De manière générale l'âge détermine la hiérarchie, les plus âgés étant dominants. Arrivé à un certain âge, le dominant laisse sa place à un plus jeune à l'occasion d'une bagarre, qui dans la plupart des cas mène à la fuite de l'individu « perdant » ou bien à la mort de cet individu (ou des deux).
Généralement, le hamster de campbell est un animal qui règle ses conflits par la fuite, son territoire étant, à l'état sauvage, sans limite.

En captivité

La première chose à savoir est qu' un hamster, peu importe son espèce, est heureux seul ! Aucun hamster ne déprimera parce qu'il vit seul, ou parce qu'il a été séparé de sa mère. Ne faites pas d'anthropomorphisme, c'est le meilleur moyen de rendre votre rongeur malheureux.

Il est cependant possible de maintenir des hamsters de campbell en groupe en captivité, puisque comme dit plus haut, le campbell n'est pas un hamster strictement solitaire par nature. Avant de parler des conditions pour un tel maintien, il est important de rappeler que maintenir un groupe ne présente AUCUN INTÉRÊT pour les hamsters puisque ses derniers n'interagissent pas ensemble comme le feraient des souris ou des rats. Ils se contentent de faire leur vie à coté les uns des autres.

Quelques règles à respecter pour une cohabitation de Campbells

- Uniquement des hamsters de campbell purs issus d'élevages sérieux;
- Savoir décoder le comportement du hamster, afin d'anticiper la bagarre;
- Très jeunes hamsters uniquement, idéalement de la même portée;
- Ne jamais les remettre ensemble après une séparation (même de quelques heures) sans refaire toute une intégration, qui peut parfois s'étaler sur plusieurs semaines;
- Toujours garder 1/3 de la litière sale (Les hamsters s'identifient à l'odeur);
- Multiplier les points de nourrissage et si possible les roues et cachettes;
- Avoir un habitat proportionnel, un habitat trop grand est aussi problématique qu'un habitat trop petit ! Il permettrait l'attribution de territoires qui donneraient lieu à des conflits;
- Séparer définitivement au moindre accrochage !

Encore une fois, le HCF déconseille fortement ce genre de pratique chez les particuliers. Si vous envisagez une cohabitation avec vos campbells, prenez longuement conseil auprès de l'éleveur.

Il faut également noter que les hamsters hybrides (les hamsters "russes" et autres trouvés en animaleries) n'ont pas forcément le même langage que les Campbell, les hamsters russes n'ont pas les mêmes codes. Vouloir faire un groupe avec un mélange d'espèce est voué à l'échec (et à la mort probable de plusieurs individus, voire tout le groupe si une bagarre générale éclate).