Les espèces de hamsters domestiques

NOTE PRÉALABLE

On voit souvent le mot "race" utilisé à la place d'"espèce". Une race, c'est une variété d'une espèce (par exemple du chien) qu'il est possible de croiser avec d'autres individus de la même espèces (d'autres chiens). Si l'individu d'une race est croisé avec la même race, on obtient 100% d'animaux de la race en question, ce qui n'est pas le cas s'il est croisé avec d'autres races. Il s'agit en fait d'un ensemble génétique fixé, qui englobe le physique mais souvent également d'autres facteurs (origine des lignées, caractère, santé, ...).

Il n'existe donc pas de race de hamster. On a des espèces et ensuite des variétés.


Pour garder la comparaison avec les chiens, cela donnerait ceci :

Canidés -> Hamsters
Chiens -> Hamster syrien
Renard -> Hamster russe
Etc. ... puis :
Berger allemand -> Pas de correspondance

Il existe beaucoup d'espèces de hamsters, dont cinq ont été domestiquées. Ces espèces existent encore actuellement à l'état sauvage. Deux d'entre elles sont assez proches pour être accouplées (russe et Campbell), cependant, les différences physiologiques entre les deux peuvent générer des soucis mineurs (stérilité des bébés) ou majeurs (mort de la mère à la mise-bas car bébés trop grands par exemple). Les hybrides de ces deux espèces, pourtant abondamment présents chez les grossistes, ont souvent une espérance de vie réduite (voir infos à la fin de cette fiche).


Les cinq espèces sont considérées comme domestiques en Belgique, par contre la France ne considère comme domestique que le hamster syrien. Les autres espèces sont dites non-domestiques, mais ne sont néanmoins pas soumise à une demande particulière pour sa possession. Pour en savoir plus sur la loi française, cliquez ici.

CARACTÉRISTIQUES COMMUNES

Tous les hamsters ont une forme assez près du sol, avec des pattes courtes pour courir vite en rasant le sol pour éviter les prédateurs.

Ils possèdent 12 molaires et 4 incisives, ces dernières poussent continuellement et s'usent en biseau. Celle du bas sont beaucoup plus grandes que celles du haut.

Ils ont deux poches dans les joues, appelées abajoues (ou bajoues) qui sont constituées d'une sorte de filet dans lequel la salive ne rentre pas (il n'y a donc aucune dégradation des aliments). Ils s'en servent comme sac-à-dos pour emporter la nourriture qu'ils trouvent sur leur chemin, des matériaux pour leur nid ou encore leurs bébés en cas de danger. Ces poches sont très extensibles et cela peut parfois être impressionnant, elles s'étirent jusqu'à la moitié du dos chez les syriens, un peu moins chez les nains.

Ils ont tous une queue courte, qui semble parfois inexistante chez les hamsters russe, roborovski ou chez les variétés à longs poils du hamster syrien.

Tous les hamsters ont une tendance solitaire plus ou moins marquée. Les hamsters syriens et chinois sont strictement solitaires à l'état naturel, et ne se rencontrent que pour procréer, il faut impérativement les loger seul dans leur habitat car les bagarres dégénèreront à coup sûr vers la mort de l'un ou des deux. Les hamsters russes, Campbell et robosovki vivent en petites colonies à l'état sauvage. En tant qu'animal domestique, il est conseillé de les laisser seul dans l'habitat plutôt que de tenter des groupes, qui peuvent facilement se solder par des blessures ou des morts, à cause d'un évident problème de place (territoire énorme dans la nature) et d'impossibilité de fuir (habitat fermé). Les bagarres peuvent survenir vite et sans que l'on s'en rende compte (les Campbell par exemple ont cette particularité d'attaquer le cerveau à l'endroit de la gestion de la douleur, pour éviter que l'autre ne se débatte ou ne crie...). Les éventuelles tentatives de cohabitation des hamsters nains doivent se faire avec des animaux de la même espèce uniquement, les différentes espèces n'ayant pas forcément le même langage corporel, cela peut vite mener à des bagarres. De plus, les espèces ne se côtoient pas dans leur milieu naturel.

Tous les hamsters sont des animaux nocturnes, ils ne s'activent qu'une fois la nuit tombée et dorment toute la journée. Il leur arrive de faire des petites excursions pipi-boire-manger dans la journée, mais ils sont généralement à moitié endormis, les yeux souvent clos ou mi-clos. Il ne faut pas les déranger lors de ces phases.

Il est difficile de fixer un type de caractère par espèce, chaque animal ayant sa propre personnalité. Il faut cependant noter que les hamsters d'animalerie n'ont pas été manipulés ni habitués à l'homme, ils seront donc généralement plus méfiants, voire peureux, auront plus vite tendance à mordre (par peur) et seront parfois moins faciles à manipuler que les hamsters adoptés chez des éleveurs amateurs (qui auront été manipulés et habitués). Il faut également noter que les femelles sont plus vives, plus actives et plus exploratrices que les mâles qui sont plus "lents", un peu plus enclins à supporter les câlins et qui dorment plus.

Ils ont tous beaucoup d'énergie, ce sont des animaux qui courent beaucoup à l'état sauvage. L'habitat doit être imposant, mais des sorties régulières sont nécessaires.

Le hamster syrien

Autres noms : hamster commun, hamster doré (et pour certaines variétés, des noms inventés par les animaleries comme le hamster panda, le hamster teddy, ...).

 

Caractéristiques principales : le plus grand des hamsters domestiques; exclusivement nocturne, extrêmement territorial et agressif envers ses congénères.

 

Longévité moyenne : 2-3 ans

 

Variétés : il en existe des dizaines de couleurs, une dizaine de marquages et plusieurs variétés de poils (courts, longs, rex, nu...).

Le hamster russe

Autres noms : hamster dzoungare

 

Caractéristiques principales : fait partie des hamsters nains, peut être nocturne ou crépusculaire, tempérament assez doux.

 

Longévité moyenne : 2 ans

 

Variétés : il en existe deux dizaines de couleurs, quelques marquages et ils sont tous à poils courts (une variété wavy existe mais n'est pas très visible).


Hamster de Campbell

Autres noms : /

 

Caractéristiques principales : fait partie de la famille des hamsters nains, ressemble physiquement au hamster russe quand on n'a pas l'habitude de les distinguer. Tempérament actif et nerveux. Peut être nocturne ou crépusculaire.

 

Longévité : 2 ans

 

Variétés : il en existe des dizaines de couleurs, plusieurs marquages et plusieurs types de poils (court, satin).

Hamster de Roborovski

Autres noms : /

 

Caractéristiques principales : le plus petit des hamsters nains, il est nerveux, rapide et se faufile facilement entre les doigts. C'est plus un hamster à observer qu'à manipuler.

 

Longévité : 3 ans

 

Variétés : il n'existe que trois couleurs, quelques marquages et un seul type de poils.


Hamster chinois

Autres noms : /

 

Caractéristiques principales : fait partie de la famille des hamsters nains, mais pas de la même que le Campbell et le russe. Il a la particularité d'avoir une queue un peu plus longue. Il est beaucoup moins présent dans les foyers, alors qu'il est un des premiers hamsters domestiqués. Il peut être nocturne ou crépusculaire.

 

Longévité : 2 ans

 

Variétés : il n'existe qu'une seule couleur (agouti) déclinée en quelques marquages (dont du blanc aux yeux noirs).

Hamster hybride

Autres noms : /

 

Caractéristiques principales : il s'agit d'un hamster originaire d'une lignée hybride entre des russes et des Campbell. Leur physique est variable en fonction du degré de l'une ou l'autre espèce présent. On remarque que les hybrides sont souvent plus sujets aux maladies et aux déformations, ont une longévité moindre et un caractère plus agressif que les deux autres espèces séparément. C'est cependant ce que l'ont trouve dans 99% des cas en animalerie car les éleveurs fournisseurs ne font pas la différence entre les deux espèces.

 

Longévité : 1.5 an

 

Variétés : elles ne sont pas répertoriées puisqu'il s'agit d'un croisement à éviter.