Zoom sur la Finlande

Lors d'une discussion avec une éleveuse finlandaise, nous nous sommes (encore une fois) rendu compte à quel point la France et la Belgique étaient à la traîne côté élevage et bien-être du hamster. Par curiosité, nous avons un peu creusé de leur côté et voici ce que nous avons découvert. 

Côté Club

Le club, Suomen Hamsteriyhdistys ry, fait partie du club association officielle finlandaise des lapins et rongeurs. Ses buts sont exactement les mêmes que ceux de l'ex-association A.F.A.R. ou que le HCF actuellement, à savoir rassembler les amoureux des hamsters, promouvoir les bonnes informations et former les éleveurs et les juges. C'est un club national (au Royaume-Uni, il existe trois clubs régionaux et un national, d'où la précision). 

Ils organisent régulièrement des shows, et participent souvent à des expos ou des séances d'informations un peu partout, y compris dans les animaleries. Éleveurs et passionnés semblent participer volontiers aux shows à travers le territoire. 

Comme dans pas mal d'autres pays (Suède, Allemagne, Royaume-Uni, Pays-Bas), il y a un bon nombre d'éleveurs de hamsters en Finlande. Il y en a, selon leur site, une trentaine d'actifs actuellement! 

Alors, est-ce plus facile de devenir éleveur chez eux? Pas du tout! Au contraire, cela demande plus d'implication, il semble cependant que plus de gens soient motivés dans cette direction que chez nous. Pour résumer, le futur éleveur doit d'abord commencer à élever sur base d'un projet d'élevage solide, car il doit consolider une lignée puis la présenter en show. Parallèlement, le club propose des cursus pour devenir éleveur (des espèces de stages). Une fois que ses hamsters ont obtenu des résultats en show, il peut faire la demande pour devenir éleveur auprès du club, en fournissant des preuves qu'il connait bien son projet, qu'il connait tout ce qui concerne le hamster (habitat, alimentation, soins, ...), qu'il connait la génétique et sait comment améliorer l'espèce. Il peut alors, si cela fait plus de 12 mois qu'il est inscrit au club, faire la demande pour obtenir un nom d'élevage officiel. Cette demande n'est valable que pour une seule espèce, il faut refaire la démarche pour les autres. 

Côté animaleries

La plupart des animaleries sont attentives au bien-être animal, et même le gouvernement semble vouloir mettre l'accent sur la cause animale. Les animaleries peuvent adhérer à une charte, appelée Ethique du commerce animal. L'adhésion est volontaire, mais il semble que la majorité des animaleries en font la demande. L'idée était que les clients voient directement quel serait l'habitat minimum pour chaque espèce, et se conscientise des besoins des animaux. Les vendeurs sont également formés pour donner les bonnes informations et ne vendre que du matériel adapté. 

La charte prévoit la surface minimale pour chaque animal, on voit ainsi la plupart du temps des hamsters dans des terrarium de 80 x 40cm, moins souvent des hamsters nains dans du 60 x 40cm. Les terrarium sont souvent dans une pièce à l'écart, pour être au calme, et sont protégés derrière une vitre, pour éviter qu'on ne frappe aux cages. 

Il n'est pas rare de voir des éleveurs placer certains petits en animalerie, ce qui n'est pas étonnant vu la qualité de ces dernières. Les animaleries dédaignent ainsi les animaux issus des "éleveurs de gros", des reproducteurs en masse, pour favoriser les animaux élevés avec soin. Il est intéressant aussi de voir les pages Facebook des animaleries, y compris des "grosses chaines" comme Faunatar, où ils font des photos parfois individuelles des rongeurs du magasin, donnent des fruits et légumes frais, les manipulent et font parfois des photos "souvenir" quand ils sont adoptés! 

En résumé

La Finlande est bien à l'avance en matière de bien-être animal, et les gens semblent motivés à bien faire et apprendre. Les shows ont du succès et l'élevage aussi. Nous espérons sincèrement que la France et la Belgique puissent un jour arriver à ce même objectif! 

Lien vers le club : http://hamsteriyhdistys.fi